01 89 16 62 02
Une blessure du sport ? ...      rendez-vous rapide
Des questions ?
< Toutes les questions
Imprimer

Avec quelle anesthésie vais-je être opéré ?

Les objectifs de l’anesthésie sont l’absence de douleur , la perte de conscience et le relâchement musculaire.

 L’anesthésie générale

On utilise des médicaments sous forme d’inhalation de gaz anesthésiques et/ou d’injection intraveineuse pour provoquer un état proche du sommeil.

Une fois le patient profondément endormi, le médecin anesthésiste met en place un tube ou un masque laryngé pour aider le patient à respirer.

La sédation

Une technique d’anesthésie générale très légère ou le patient se trouve dans un état entre sommeil et réveil : il respire spontanément et il est capable de communiquer si besoin.

L’anesthésie loco-régionale

L’anesthésie locorégionale permet d’endormir uniquement la partie du corps concernée par l’opération ou le membre entier.

Cette technique consiste à bloquer les nerfs de cette région en injectant un produit anesthésique local à leur proximité.

L’action continue de cet anesthésique permet de soulager de façon prolongée les douleurs postopératoires.

Les nerfs sont repérés précisement sous contrôle de l’échographie..

Dans la rachianesthésie et l’anesthésie péridurale, deux formes particulières d’anesthésie locorégionale utilisées pour certaines chirurgie du membre inférieur, le produit anesthésique est injecté à proximité de la moelle épinière .

Le patient reste conscient mais ne ressent aucune douleur.

L’anesthésie locorégionale peut être utilisée seule ou associée à une anesthésie générale ou une sédation.

En cas de circonstances imprévues, il est parfois nécessaire de recourir à une anesthésie générale en cours d’une opération anesthésie locorégionale.

Toute anesthésie doit obligatoirement être précédée d’une une consultation plusieurs jours à l’avance.

Elle permet au médecin anesthésiste-réanimateur de vérifier l’état de santé du patient et de lui proposer la ou les techniques d’anesthésie appropriées à sa situation.

Il informe le patient sur le déroulement de l’anesthésie, les avantages et les inconvénients de chaque technique.

Le patient peut  poser toutes les questions souhaitées et exprimer ses préférences au cours de cette consultation.

Précédent Qu’est-ce qu’une hospitalisation ambulatoire ?
Suivant Faut-il consulter rapidement pour une rupture du LCA ?